Il prend sa source en Puisaye ou hameau de « Loing » près de Saint-Sauveur dans l’Yonne et traverse le Gâtinais du Sud vers le Nord en grossisant au fur et à mesure qu’il reçoit les eaux de ses affluents. Sur cette longueur, on découvre des lieux où la rivière à une largeur de 7 à 8 m pouvant aller jusqu’à 30 m au nord du département.

Pratiquée depuis l’antiquité, la navigation permettait le transport de bois, de pierres de carrières et autres marchandises vers Paris. Le cours du Loing était jalonné de ports (Puy-la-Laude), de moulins (Moulin Neuf, Montenon) de pertuis (portes de bois ancêtres de nos écluses), de lavoir…

La navigation y devenant trop périlleuse, il fut doublé en 1720 par le canal du Loing allant de Bûges à Moret.

Avant la construction des ponts, un passeur reliait les deux parties de Cepoy : rive gauche, le bourg et son église ; rive droite, le château, ses dépendances et le port.