Le menhir de la Pierre aux Fées est un vestige de la vie à l’époque préhistorique le long de la vallée du Loing. Ce menhir  (pierre dressée verticalement), en chaille, et plus particulièrement de silex, est daté d’environ 3500 ans avant notre ère (Néolithique final).

La légende dit  « cette pierre a été amenée par des fées utilisant leur robe en guise de tablier pour la transporter ».

 

Hauteur hors sol : 230 cm, largeur : 200 cm et épaisseur : 80 cm

Ce menhir se situait sur une route de commerce empruntée par les hommes du Néolithique. Le Néolitique est une période de la Préhistoire marquée par de profondes mutations techniques, économiques et sociales. Les hommes élèvent des animaux et se sédentarisent durant cette période. Ils innovent en généralisant l’outillage en pierre polie, utilisent la poterie et développent l’architecture.
Ces transformations ont été progressives et sont survenues à des dates différentes selon les régions. Le Néolithique débute vers 9 000 ans av. J.-C. Il prend fin avec la généralisation de la métallurgie et l’invention de l’écriture, vers 3 300 ans av. J.-C.

 

Une campagne de fouilles a été menée en 1976 sur ce site que vous découvrez. Voici le compte-rendu de cette dernière.

Ce site, d’une superficie de 2000 m²  et appelé « le gisement préhistorique dit de la Pierre-aux-Fées » est classé aux Monuments historiques depuis octobre 1977.

De nombreux vestiges seront visibles dans la cave de la bibliothèque municipale.

 

Pour en savoir plus sur cette période :

  • musée de la Préhistoire de l’Ile de France, situé à  Nemours http://www.musee-prehistoire-idf.fr/
  • Les étangs sont une création de l’Homme : ils n’existaient pas au XVIIIe siècle comme le montre l’atlas de Trudaine ci-dessous.